Bookmakers Les sites de paris en ligne les plus appréciés des joueurs

Un bookmaker est une personne morale ou physique permettant de parier de l’argent sur des évènements, le plus souvent sportifs.

#BookmakerInfoBonusNoteAvisParier
1BetClicBetClic est idéal pour les débutants, simple à utiliser et comporte de nombreuses rubriques d'aide.100 €8.9/10Avis Pariez !
2UniBetUnibet offre un large choix de sports et des côtes bonifiées avec les Happy Hours Ligue1.100 €8.7/10Avis Pariez !
3BwinBwin offre une grande diversité de paris (notamment en direct) et de bonnes cotes.100 €8.6/10Avis Pariez !
4NetBetNetBet propose l'essentiel des sports et de très bonnes côtes. Atout de taille, il propose des mises des 0.10 €.200 €8.5/10Avis Pariez !
5PMULe sport hippique reste la spécialité du PMU, mais il réussi à proposer d'autres disciplines sportives. 170 €8.1/10Avis Pariez !
6ParionsWebParionsWeb est Le site de la FDJ , il marque l'accent sur le football, particulièrement la Ligue 1. 110 €7.9/10Avis Pariez !
7France PariFrance Pari propose une offre large sur le football et correcte sur les autres disciplines. 200 €7.8/10Avis Pariez !

Votre bonus gratuit

Profitez d’un bonus de bienvenue de 100 € gratuit en vous inscrivant dès maintenant chez UniBet !

Bonus gratuit !

 

Gardez à l’esprit que parier en ligne comporte des risques,  ne dépassez jamais le budget que vous vous êtes alloué. Restez maître du jeu.


L’histoire des bookmakers

Tim Mara : Bookmaker

Tim Mara, bookmaker et fondateur de l’équipe de football américain des Giants de New York .

Vous l’aurez aisément deviné, le mot bookmaker est d’origine anglaise. Il est présent dans le dictionnaire français depuis la fin du XIXe siècle. A cette époque, le bookmaker était la personne qui devrait prendre les paris et inscrire le tout sur un livret lors des réunions hippiques. On comprend alors mieux l’utilisation de ce mot qui signifie littéralement le « faiseur de carnets », c’est à dire celui qui était en charge de la rédaction des carnets de paris.

C’était le plus souvent un professionnel de la prise de paris qui était présent sur les champs de courses de chevaux, ou près du terrain lors des matchs de base-ball.

Michell Oller : le père du Pari Mutuel


Une des premières formes de pari à avoir vu le jour est le pari mutuel. Même si elle n’est pas utilisé par les bookmakers, cette forme de pari a introduite officieusement en France en 1865 par le propriétaire d’une boutique de parfum, Michel Oller, qui a eu l’idée de vendre des tickets sur une course hippique et à mis toutes les mises dans un pot commun.

A la fin de la course, il a prélevé une commission de 5% sur tous les dépôts en tant que frais de gestion et il a distribué à tous les gagnants les gains calculé avec les côtes établies selon les mises sur chaque cheval.

Légalisation du Pari Mutuel


Voilà comment sont nés les premiers paris organisés en France et ce Monsieur Oller a mis au point un système de mise mutuelle dans les champs de course qui a abouté en 1887 à ce que le pari mutuel devienne la première forme de pari officiellement autorisée en France.

En 1927, les britanniques et les américains ont légalisé cette forme de pari, 45 ans après la France. Cette forme de pari est toujours utilisée dans les courses de chevaux de nos jours. En France, le porte-étendard de cette forme de jeu est le Pari Mutuel Urbain, mieux connu sous l’acronyme PMU.

Les bookmakers aujourd’hui

bookmakers-aujourdhuiAujourd’hui le champs d’activité des bookmakers s’est grandement élargi, les courses de chevaux ne représentent qu’une partie de l’offre. Dans son acceptation large, un bookmaker désigne une société dont l’activité est la prise de pari, non seulement sur de multiples évènements sportifs, mais également sur des évènements politiques ou encore sur la couleur du chapeau de la Reine d’Angleterre lors de sa prochaine apparition.

Cet organisme fixe les cotes, prend les paris et distribue les gains. Le bookmaker prend également une marge sur les pairs à des fins de rémunération (sa commission).

Profitant de leur tradition de parieurs, les Européens du Nord, (principalement les Britanniques et les Scandinaves) ont été les premiers à utiliser Internet comme moyen de pari à la fin des années 90.

A l’heure actuelle, il existe un grand nombre de bookmakers en ligne. D’abord proposé uniquement en anglais car destinés à une clientèle britannique ou nord-américaine, ces sites de paris sportifs ont largement étendu leur offre vers d’autres marchés européens et mondiaux en proposant des sites en plusieurs langues.

La plupart des sérieux sont cotés en bourses et certains sponsorisent des équipes sportives, comme c’est le cas de Bwin avec le Real Madrid et le Bayern de Munich ou bien encore BetClic avec l’Olympique de Lyon.